Association La Pierre et le Sable - 18D Allée Cantamerlou - 06500 Castellar

Tel 04 93 35 39 34

Fax 09 70 62 98 59

Mail pierre.sable@wanadoo.fr

Conception Erwan Bossion

La Pierre et Le Sable est une association fondée en 1997 dont l’objectif est de proposer des loisirs et  séjours adaptés à des adultes souffrant d’un handicap psychique.

Nos séjours veulent offrir aux vacanciers un temps pour rompre avec le quotidien, vivre des expériences nouvelles, découvrir des lieux, des cultures et des activités, stimuler la découverte de l’environnement, aller à la rencontre des autres dans un cadre sécurisant.

LES ENGAGEMENTS DE L’ASSOCIATION
L’Association La Pierre et Le Sable créée en 1997, s’est donnée pour objectif de proposer des séjours de vacances de qualité à des personnes adultes en situation de handicap psychique. Comme toute agence de voyage, l’association s’adresse à des personnes aspirant à vivre un temps de vacances leur permettant de s’extraire de leur routine quotidienne.
Toutes les activités spécifiées dans ce catalogue sont comprises dans le prix du séjour et proposées aux vacanciers (sans aucune obligation de participation), un programme est ensuite établi pour le groupe ou en groupe restreint par centre d’intérêt.
Nous proposons un encadrement par des équipes d’animations en moyenne âgées de plus de 21 ans. La plupart des animateurs sont étudiants en «carrières sociales». Une formation de 2 jours leur est dispensée par l’association. Nous embauchons aussi des animateurs volants qui remplacent les animateurs pendant leurs congés ainsi que des animateurs ressources pour palier à toute maladie d’animateur, rapatriement de vacancier, etc.
Pendant la formation, tout nouvel animateur, devra faire valider ses compétences de conduite de minibus, en situation (leçon d’une heure environ), auprès de moniteurs d’auto-école embauchés par l’association.

LES ENGAGEMENTS DU VACANCIER ET DE LA PERSONNE RESPONSABLE DE L’INSCRIPTION
Un séjour réussi dépend en grande partie du choix de ce séjour.
Une problématique de beaucoup de personnes en situation de handicap est la difficulté de faire un choix et de se projeter. Les vacanciers ont souvent besoin d’aide pour appréhender ce que sera le séjour en terme de dynamisme, de partage ou au contraire d’indépendance possible, de prise en charge de leurs besoins dans la vie quotidienne... 
Etant donné le coût élevé d’un séjour de vacances par rapport au revenu moyen d’une personne en situation de handicap, il est essentiel pour l’association que le vacancier soit satisfait d’où l’importance du choix du séjour. Le CNLTA a mis à votre disposition un outil pour vous aider à choisir un séjour adapté (guide sur notre site).
Pour vivre son séjour en toute quiétude et pour que l’association réponde aux aspirations de chacun, il y a plusieurs points incontournables :
- Que la personne ait l’envie de partir en vacances
- Que la personne soit dans un groupe dont l’autonomie est proche de la sienne
- Que les spécificités du séjour correspondent à ses envies et ses besoins (activités proposées, type d’hébergement,    taux d’encadrement, mode de gestion du quotidien, taille du groupe…)
S’inscrire à un séjour par défaut ne répond pas aux objectifs définis par l’association et présente un risque pour le vacancier avec des répercussions sur l’équipe d’animation, le groupe de vacanciers, mais aussi l’établissement d’origine voire la famille. Si le séjour n’est pas ou mal choisi, quelle qu’en soit la raison, le vacancier ne vivra pas bien ce temps, n’en aura aucun profit et au pire s’y sentira mal et selon ses moyens, mettra tout en œuvre pour le quitter.
En cas de rapatriement, l’institution ou la personne responsable de l’inscription s’engage à fournir, dans un court délai, une solution d’accueil au vacancier devant mettre fin à son séjour.

NOS LIMITES DE PRISE EN CHARGE
Le personnel encadrant les séjours n’a pas les moyens de gérer des symptômes envahissants dans le cadre d’un séjour en groupe. Même si les critères d’embauches favorisent les travailleurs sociaux ou étudiants en «carrières médicales ou sociales», la mission du personnel est un travail d’animateur avant tout. 
Les animateurs sont des personnes sensibilisées au handicap et à la maladie mentale par une formation en interne pour accompagner des personnes présentant des symptômes. Ils ne sont pas formés pour gérer des troubles envahissants ou caractériels pouvant mettre en danger la personne elle-même ou autrui, d’autant plus s’ils sont liés à la frustration d’avoir été obligés de quitter leur lieu de vie habituel.
L’agressivité envers soi ou envers les autres est l’expression la plus courante du mal être d’un vacancier, l’association ne peut accepter de prendre en charge le risque qu’elle représente pour le groupe et la personne. 
Tout acte de violence conduira à un rapatriement. L’association organisera le retour sur le lieu de vie, en famille ou l’hospitalisation après information et organisation avec le  représentant légal et l’institution. 
Les animateurs ne sont pas habilités et formés à prendre en charge les toilettes complètes. Si un vacancier nécessite cette prise en charge (IDE en foyer), il est nécessaire de prévoir une intervention d’une IDE pendant le séjour. Vous devez organiser le passage de l’IDE pour le soin.